Bon vent nucléaire, où impérialement sauver Will Y.

Philippe coupe toujours docilement les rubans de la désunion nationale avec Bart, où les missions que économiques de vraie potiche pendant que la population crève toujours d’avantages de profits. Pas encore assez pire que Fukushima, nain puissant ne pourra évidemment jamais rien faire pour se remettre en cause. Ne rien dire sans jamais ouvrir laids, YeuX! Se disputer avec Laurent où en vouloir à papa et oncle Baudouin… Crac crac le genou Bien avant Là, joie de Mathilde que au Vatican sans jamais sauver Will Y.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s