Une montagne toujours plus monstrueuse de dettes, de conneries illusoires

Simplement chocolat pour comprendre L’Amour, Véritablement in Fine. Le « diable » illusoire de nombril qui a si Bon, dos pour ne jamais Se, regarder. Toujours « inconsciemment » trop distraits par leurs égos en se demandant pourquoi Sa, ne va pas pour leurs nombrils en cherchant. Des boucs, émissaires de leurs conneries…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s