Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les yeux de l’ex-nomade s’illuminaient en évoquant ses longues chevauchées, dans la savane. Mâchouillant une noix de cola face haut, scintillements lunaires du fleuve Chari. Abdoulaye n’ignorait pas les regards des enfants, de la rue de N’Djaména. Ne pas se scandaliser d’une conférence au Novotel où contempler des gamins déguenillés, derrière la clôture. Mendiants, des amuses gueules aux militaires sirotant un cocktail. S’estomaquant de la gloutonnerie, des élites autour d’une piscine et de la carcasse, d’un méchoui.

IMG_9596 (Copier)

La fiesta au cabaret avait semblé Bien, courte jusqu’à l’after… Minuit où la noirceur sans fin sous les éclairs, des obus. Aux abords de la piste d’aviation une déflagration, paraît-il un dépôt de munitions. Fermer la porte et éteindre les cigarettes, éviter de servir de cible derrière des volets en tôle. Onduler discrètement jusqu’à la dernière résistance sous des échanges de tirs, trop nourris. S’affaiblissant, avant l’aurore pour grimper sur un toit où discerner les premiers bruissements de la population. La radio lascivement, quotidienne au petit déjeuner… Ne piper mot, des infos habituelles entre voisins souriants, silencieusement.

IMG_8629 (Copier)

Des pleureuses déjà destinées à Autre, chose derrière le mur en latérite. Banal accident de circulation ayant Marqué, le goudron d’une tâche de sang. Sécher haut Soleil, les larmes du bambin qui souriait le jour précédent devant mon objectif. Pas seule, bouches à nourrir pour une mère de neuf mouflets. Les offrandes s’amoncellent dans la cour où par Ailleurs, son mari ne reviendra pas contempler l’assoupissement du voisinage. Reprendre le rythme, languissant des seaux d’eaux à transporter, avec régularité sous la torpeur des 52°. Les claquements sans conviction du martinet ne viennent déjà plus, à bout de l’indisciplinée progéniture.

IMG_1150 (Copier)

Une carrosserie de 4X4, blanche percée d’impacts encore quelques jours auparavant. De l’aéroport, l’avion semble plus sécurisé vers la frontière du Soudan. Au lieu de s’adjoindre au prix, fort d’une escorte qui sinon vous couperait Là, route. La Nature, décimée pour la douceur du coton. Le bitume, demeure passablement serein sur une trentaine de kilomètres vers le lac, Tchad. Pour se baigner dans des eaux vertes après à Voir, admirer les derniers hippopotames. Scrutant les vaguelettes pour discerner un éventuel esprit tourbillonnant qui noierait par le Pied, les inconscients. Du Sud au Nord, les voies de communication restent également impénétrables où le feu, de rebellions.

IMG_1572 (Copier)

Traverser le pont visa en poche, et s’offrir un verre à Kousséri. Les enfants émigrent Plus, facilement parmi les roseaux entre les trois frontières. Au niveau du lit, le trafic d’essence et de cigarettes de contrebande en pirogue, frelater du Nigeria au Cameroun. Conversations, enfiévrées de Johnny Walker à l’abri, de murs hérissés de tessons il y a plus de 20 ans… Encore dormantes, les réserves se révélaient immenses. Pétroler où religieusement entretenir la résolution d’un conflit, à l’autre. « J’ai biens, connu plusieurs dictateurs, démontrait techniquement un français depuis trois décennies, en restant toujours en place, au même Ministère. » Ville coloniale mis, chrétienne mis, musulmane… Fort, Lamy.

IMG_3779 (Copier)

Des plateaux, du Tibesti jusqu’aux confins du centre, à fric… Tihibna ! « Nous souffrons » pour rebaptiser, la Capitale selon la mémoire collective des jeunes, délaisser. Voler, pour survivre aux lynchages et séjourner, en prison. Là, colle en espérant oublier la poisse dans une ruelle… Il n’y a parfois qu’une porte à franchir pour obtenir enfin, à manger et des vêtements neufs. Bleue, en l’occurrence pour rejoindre les « enfants du Soleil. » Temporairement moins, squelettiques avant de s’évanouir mystérieusement dans la brousse. « Les gosses abandonnés n’ont pas d’esprit » prétendaient raisonnablement, des adultes où Boko Haram en 2015. SmileY… Le faux, cil de LucY.

IMG_8650 (Copier)

Linda Mondry

Publicités