Smiley, où le fossile de Lucy… Les enfants abandonnés Non, pas d’esprit

Des plateaux, du Tibesti jusqu’aux confins du centre, à fric… Tihibna ! « Nous souffrons » pour rebaptiser, la Capitale selon la mémoire collective des jeunes, délaisser. Voler, pour survivre aux lynchages et séjourner, en prison. Là, colle en espérant oublier la poisse dans une ruelle… Il n’y a parfois qu’une porte à franchir pour obtenir enfin, à manger et des vêtements neufs. Bleue, en l’occurrence pour rejoindre les « enfants du Soleil. » Temporairement moins, squelettiques avant de s’évanouir mystérieusement dans la brousse.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s