Il Y a une colombe qui roucoule où Sa, Rose… Mon, Amour

J’aurais du Me, douter la nuit où tu t’es éveillée en sueur. Pleurant pour tes deux bébés, bleus. Je n’ai pu que te consoler, jusqu’au matin où tu as renié ce « mauvais rêve ». Manifestement tu ne voulais déjà Plus, vivre même si je Le, regrettais. Tous ces efforts apparemment vains pour te Soigner, de la fatale connerie de nos vieux. Un père en rupture familiale qui émigre, à Paris et tombe éperdument Amoureux d’une française si j’ai Bien, compris… Morte, inopinément après ta naissance. Tu devais temps, lui ressembler.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s