Dutronc rêve toute Sa, Vie devenir bêtement 1 hôtesse de l’Air !

Notre, Dame de Lorette demeure conséquemment transposée depuis 1620 sur le piton rocheux des Amoureux. Là patronne des aviateurs Y ressuscite 1 gosse mort, nez et quoi d’Autre. Un sanctuaire à répit plutôt que de balancer le petit, fantôme aux charognes. Maudissant éternellement ces vieux, Malins jusque dans les Limbes. Les curés sacralisent avant d’enterrer sans capote un, nourrisson innocemment promis haut Paradis. Les pervers papes reconnaissants, parfois… Un, Miracle !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s