Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Né en février 53 à Bruxelles, je suis parti très vite en Afrique, avec mes parents. C’est là, que j’ai rencontré à presque sept ans, l’Homme au cœur et corps purs. Quand Il m’est apparu, un rayon de lumière m’a transpercé. Il me regardait avec beaucoup d’Amour, de Tendresse et de Compassion. Je rayonnais de l’intérieur, Il avait blanchi mon âme. Comme nouveau dans mon enveloppe terrestre, j’avais perdu ma mémoire collective. Je devais réapprendre à vivre, avec les autres. J’en avais parlé à mes parents à l’époque, mais ce que dit un enfant…

Pendant les différentes périodes et années, que j’ai connues ensuite. Mon idéalisme, était fréquemment réprimé. J’étais alors souvent dans la lune, près de Lui. Fin 1989, j’ai rencontré l’Amour terrestre. C’était la chute du mur de Berlin et comme moi, des millions de gens étaient heureux. Je vivais, je respirais enfin. Tout était bonheur ! Il n’a malheureusement duré, que trois mois. Il a suffit, à me précipiter au fond du Trou !!!

L’amour de cette fille, avait servi à me réveiller et je l’en, remerciai. J’ai pu le comparer, à celui de l’Homme au cœur et corps purs. Et j’ai compris qu’Il était, Jésus. Le Trou, la Faute ? A près de 37 ans, j’en ai déjà commises beaucoup. Je suis entré, dans une très grande colère car j’étais furieux, sur notre civilisation. Furieux de ces jeux de pouvoir. De ce que l’on fait de l’Amour, depuis tellement de temps. 7, pendant un an et demi que je les ai payées, Mes fautes. Dans le Trou ! Merde !!!

Pendant ma chute, qui mène paradoxalement à la prise de conscience et à, la Compréhension… Je me rappel avoir accroché et entrainer, deux niveaux de notre civilisation. Dans le Fond de la, déchéance. Désormais, tout avait changé pour moi et pour beaucoup d’autres. Le mur était tombé !!! Mais, les fondations résistaient encore. Et ce, jusqu’à nos jours.

Après plus de quatre ans, de recherches théologiques et d’avoir parlé. A, l’homme et à la femme… De les avoir écoutés. J’ai du admettre, qu’il n’était pas possible de les réunir. Pour fusionner. Je Lui demandai dix ans, avant la Fin de l’humain. L’an 2000, sonnait bien. Mais, ce ne fut que le début, de ma propre Fin. Mon cœur a saigné et plus il saignait, plus la lune en était rouge.

En glissant, dans un escalier fin 92. J’ai rencontré, la Grande Faucheuse. Elle m’est apparue, sortant de sa nuée mais ne me tuait poing. Elle me marquait au cou, de la réalité de sa Faux. Pour me punir, de mes intolérances ? De ma frénésie, à vouloir éclairer des choses ? Je devais courber l’échine ! Elle me punissait grandement, car suite à cet accident. Une sclérose en plaques, me sera officiellement déclarée. Décembre 1999, La Mort m’en veut, que des choses changent.

La Grande Faucheuse, me renforça d’être le Troisième. L’Esprit Simple ou le Paraclet. Celui qui vient, après le Père et le fils. J’accompagnerai donc, notre réalité jusqu’à sa Fin. Pour la Juger en Son Nom, car il est écrit : « à la Fin des temps, …… » L’axe de la terre a bougé, avec le Tsunami et ses malheurs. Le cheminement vers la Fin, s’est encore accéléré avec Fukushima.  De façon irréversible ? A moins qu’Un homme et Une femme, ne fusionnent ? Afin de Retrouver, Dieu ? Linda, ne doute jamais !

66 ans et toujours, vivant. Allons-nous tous, pouvoir juger de cette année ? Un siècle, de folies meurtrières humaines. 14 étant la prémisse, d’un bien plus grand traumatisme. Des années plus tard. Hitler était l’Apocalypse, par l’Holocauste et le schéma existe encore. Laissant bien des séquelles, chez tant d’entre nous.. En 67, les fourches se sont levées pour, la barrière de la langue. 68, pour une certaine Révolution intellectuelle positive. Que réserve 2019 ?

A force de Pratiquer, la politique de l’autruche. La Vie apporte des Signes. Admettre que Linda est bien Une Preuve, aussi pour Le Coran. A qui, la faute ? Des origines de l’homme, au sacrifice et au pardon. Juif de par ma mère et nés de parents athées. Je ne suis membre d’aucune église ni d’aucune secte. Depuis  Jésus, jusqu’à aujourd’hui. Je les condamne toutes, pour ne pas me reconnaître.

Je le connais, Il me connaît et je crois en Lui.

Là trinité du Singe

Linda remercie, Yves avec sette petite réactualisation d’un de ses vieux textes déjà publié en 2014.